Quels sont les différents styles de management d’équipe ?

Diriger une équipe n’est pas une tâche facile. Il faut avoir d’énormes savoirs et savoir-être pour inspirer, motiver, communiquer et encadrer des collaborateurs. Un bon climat de travail peut constituer un réel facteur de productivité et de performance. Le manager joue un rôle prépondérant dans ce sens. Zoom sur la profession et les différents styles de management.

Le rôle du manager d’équipe

Le manager doit pouvoir faire ressortir le meilleur de ses collaborateurs pour atteindre les objectifs stratégiques fixés par la direction d’une entreprise. Cela est valable pour tous les types d’équipes ou de services qu’il soit commercial, marketing ou encore ressources humaines. Le manager fait le pont entre la direction et l’équipe mise à sa disposition. Il partage la vision de l’entreprise avec elle, délègue les tâches, pilote et anime le groupe pour réaliser des résultats probants.

Le manager est généralement un bon communicant, cette qualité lui permet de transmettre clairement les objectifs visés et il s’assure que l’ensemble des collaborateurs a compris le même message. Ses qualités de leader l’aident à mener le groupe et à le faire adhérer aux différents projets d’entreprise. Il peut réaliser de nombreuses tâches, à savoir :

  • Diriger et animer une équipe de collaborateurs ;
  • Fixer des objectifs à atteindre ;
  • Déléguer les tâches ;
  • Recruter du personnel ;
  • Former les membres de l’équipe …

Il n’existe pas une formation typique pour devenir manager, mais suivre une formation gestion d’entreprise ou dans le domaine des ressources humaines, peut grandement aider à accéder au poste.

Quel type de manager êtes-vous ?

Le management peut être directif. Dans ce cas de figure, le manager est investi d’un certain pouvoir lui permettant de prendre directement des décisions, sans concerter les collaborateurs. C’est le style de management idéal en période de crise, mais le revers de la médaille est que cela peut générer un malaise au sein de l’équipe.

Ensuite, il y a le management délégatif qui donne plus de liberté aux collaborateurs. Ceux-ci sont consultés lors des prises de décisions, ce qui les amène à s’impliquer davantage dans la vie de l’entreprise, de façon générale. Le manager délégatif sait déléguer la bonne tâche à la bonne personne pour une meilleure efficacité. Quant au management persuasif, il demande une forte implication du manager dans la prise de décision, mais conserve une dimension humaine dans la gestion des hommes.

Enfin, le management participatif est le style le plus ouvert et le plus humain. Les collaborateurs sont pleinement impliqués dans la vie de l’équipe surtout dans les prises de décisions.

Les managers ont donc différent style de gérer leurs collaborateurs. Cependant, ils travaillent généralement en fonction de la culture de l’entreprise et du contexte général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *