Pourquoi transformer le Bac ?

Reforme du bac

3 raisons qui pousse à la réforme du baccalauréat.

  1. L’examen du baccalauréat dans se formule actuelle ne prépare pas assez aux études supérieures. ž Il est pourtant à la base fait pour aller vers le supérieur en étant prêt.
  2. L’organisation actuelle de l’examen du baccalauréat n’est pas harmonisée sur celle de nos voisins Européens. Il se compose en effet de plus d’épreuves finales. ž
  3. Le baccalauréat dans sa forme actuelle repose encore sur examen final qui ne récompense pas toujours la régularité et l’engagement. En effet, le bac dans sa formule actuelle est la concentration d’un grand nombre d’épreuves dans un temps très court. Du coté des académies, des rectorats et des établissement cela pose un réel problème d’organisation et de logistique.

Le baccalauréat n’est plus un tremplin vers la réussite.

Même si les taux de réussite au bac sont plutôt bon en France avec environ 90% de réussite à l’examen du baccalauréat général et technologique, c’est après que cela pose problème.

En effet, 61% des étudiants ne vont pas au bout du cursus supérieur dans lequel ils se sont inscrit à l’issue du bac. Seul 27% seront diplômés de la Licence dans laquelle ils se sont engagés suite à l’obtention du bac.

Le baccalauréat dans sa formule actuelle ne prépare donc pas à la réussite dans le poursuite d’étude dans le supérieur.

Pourquoi le bac ne permet plus de réussir dans le supérieur ?

Le problème de l’orientation : il y a un réel manque d’accompagnement et d’orientation des lycéens,

Le décalage entre les connaissances demandées pour réussir le bac et celles dont l’étudiant à ensuite réellement besoin en Licence.

Le Bac S devenu un bac généraliste : 52 % des élèves du lycée général sont en S mais 40 % de ces mêmes bacheliers ne veulent pas faire d’études scientifiques.