Que faire après un baccalauréat littéraire (Bac L) ?

En 2019, 15% des candidats au baccalauréat suivaient un Bac L. Ces derniers ont vu leur taux de réussite augmenter de 15,3% sur les 10 dernières années selon les résultats d’une analyse publiée par le service de statistiques du ministère de l’Education. Dans cet article, on se penche sur les nombreux débouchés de cette filière passionnante.

#1 Les classes préparatoires littéraires

Pour accéder aux classes préparatoires littéraires, il est nécessaire que le candidat justifie de très bonnes notes dans toutes les matières enseignées à la terminale. En effet, il s’agit d’un cursus très sélectif qui, pendant deux ans, prépare aux examens d’entrée à l’une des prestigieuses ENS (Ecole Normale Supérieure), ou à une autre école supérieure les destinant à exercer des professions hautement qualifiées. De même, il est possible de s’inscrire à des concours nationaux d’éducation, débouchant directement sur une carrière d’enseignant. Le programme de cette formation comprend plusieurs modules, tels que :

  • Langues anciennes (latin ou grec) ;
  • Histoire ;
  • Philosophie ;
  • Langues étrangères ;
  • Français ;
  • Etc.

Bien entendu, comme pour toutes les autres filières préparatoires, il faut formuler une demande sur Parcoursup avant d’y accéder.

#2 L’université

Si la majorité des bacheliers L choisissent la voie universitaire, c’est parce qu’en plus de la valeur académique des titres qu’elle délivre, elle leur offre un large choix de filières. En effet, ces derniers peuvent aussi bien suivre une formation en lettres (lettres modernes ou classiques), qu’en droit, sciences politiques, art, sciences humaines ou encore en économie et gestion. Le programme d’études est à prédominance théorique et s’articule autour du système LMD : licence (Bac+3), Master (Bac+5) et Doctorat (Bac+8). Arrivé aux niveaux Bac+2 et Bac+4, l’étudiant peut également opter pour une formation professionnelle qui se déroule en apprentissage. Ainsi, il peut à la fois combiner son savoir-faire théorique acquis en cours à une expérience de travail en entreprise qui lui rendra l’accès au marché de l’emploi plus aisé. Pour couronner le tout, notons qu’il est également possible, une fois le diplôme en poche, de poursuivre son parcours dans une école supérieure spécialisée dans l’une des filières citées ci-dessus.

#3 BTS et DUT

A la question que faire après le Bac L, le BTS et le DUT peuvent être une réponse plausible. En effet, de nombreux bacheliers L optent pour ces deux parcours qui sont accessibles sur présentation d’un dossier scolaire. Dispensés en 2 ans d’études, ils combinent formation théorique et stage en entreprise, afin d’améliorer l’employabilité des diplômés. Une fois la formation terminée, il devient ainsi envisageable de rejoindre directement le marché du travail, même si la plupart des étudiants préfèrent poursuivre leur formation académique à l’université en optant pour une licence professionnelle, ou dans une autre école supérieure (communication, journalisme, commerce, tourisme, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *